Histoire2017-12-18T17:43:41+01:00

Batukasol, les origines…

En l’an de grâce 2012, dans une petite bourgade du nom de Soleymieu vivait un peuple d’irréductibles bénévoles du Sou des Ecoles. Malgré la bonne volonté de chacun, le carnaval du village restait triste à mourir…
C’est alors qu’autour d’une jolie tablée festive,un soir, une idée germa dans la tête du chef de la tribu, après un peu de potion magique.
« – Eh les gars, j’ai une idée !! Si on faisait une batucada?!
– C’est quoi ça ?? »
Après quelques explications et quelques louches de potion, les convives motivées levèrent la main en signe de ralliement.
Quelques temps plus tard, lors d’une séance d’essai, de 7 ils se retrouvèrent 15 en arrivant aux portes de St Pierre de Chandieu, lieu de résidence du barde Antonio. Il leur fit découvrir la douce mélodie des instruments brésiliens. Le son des répiques, agogos, chocalhos, surdos et tambourims envouta l’ensemble de la tribu.

Depuis, tous les mardis, les apprentis batucadeurs se réunirent pour répéter. Leur première représentation eut lieu dans le village voisin avec un répertoire grandiose et époustouflant de trois morceaux.

 

Arriva le premier carnaval animé par Batukasol à Soleymieu. Tout le village fut surpris mais enchanté. Galvanisés par les deux premières prestations, ils étaient motivés pour faire danser la foule lors de la fête de la musique 2013 à Crémieu. Le public était conquis et le groupe ravi.
Chargés de toute cette énergie, ils étaient prêts à se lancer vers d’autres aventures…
Plus qu’un groupe de musique Batukasol c’est un état d’esprit qui attire aujourd’hui des membres d’autres contrées pour partager.